logo infovac

Disponibilité des vaccins en France

Hésitation vaccinale : Questions/Réponses

Le calendrier de vaccination français est élaboré par la Commission Technique des Vaccinations dépendant de la Haute Autorité de Santé - incluant des spécialistes de pédiatrie, de médecine générale, de médecine interne, de maladies infectieuses, d'épidémiologie, et de santé publique - en collaboration avec l’ANSM.

Le calendrier vaccinal est remis à jour régulièrement et adapté en fonction du développement de nouveaux vaccins, de l'évolution des connaissances concernant leur efficacité et leur sécurité, des modifications de la situation épidémiologique en France et de la réflexion concertée d'experts internationaux dans le cadre de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Une vaccination n’est recommandée que si son bénéfice dépasse largement le risque d'effets indésirables.

Le calendrier vaccinal paraît au premier trimestre de chaque nouvelle année.

Il n'est jamais trop tard pour rattraper une ou plusieurs vaccinations : n'hésitez pas à faire vérifier votre carnet de vaccination par un professionnel qui saura vous conseiller.

Le bénéfice potentiel de chaque vaccination, en termes de santé individuelle et publique, est défini après une évaluation de nombreux paramètres :

  1. Fardeau de la maladie :
    Le fardeau de la maladie justifie-t-il la mise en œuvre d’une recommandation de vaccination?
  2. Caractéristiques du vaccin :
    Les caractéristiques du vaccin vont-elles permettre la mise en œuvre d’une recommandation de vaccination efficace?
  3. Stratégie de vaccination :
    Quel est le but qui semble devoir être recherché par une recommandation de vaccination?
    1. Diminution des risques chez les sujets appartenant à des groupes à risques.
    2. Promotion généralisée de l’information et vaccination complémentaire.
    3. Protection de toute la population par une vaccination généralisée.
  4. Coût-efficacité des stratégies :
    Les indices coût-efficacité des stratégies sont-ils acceptables et comparables à d’autres interventions de santé?
  5. Acceptabilité de la recommandation :
    Un niveau élevé de demande ou d’acceptation existe-t-il pour la recommandation de vaccination?
  6. Faisabilité de la recommandation : Les objectifs de chaque stratégie sont-ils atteignables en pratique ?
  7. Capacité d'évaluation de la recommandation :
    Les différents aspects de la recommandation sont-ils évaluables?
  8. Questions ouvertes :
    Existe-t-il d’importantes questions ouvertes qui conditionnent la mise en œuvre de la recommandation?
  9. Équité de la recommandation :
    La recommandation est-elle équitable en termes d’accessibilité du vaccin pour l’ensemble des groupes cibles?
  10. Considération légale :
    Existe-t-il des problèmes juridiques qui conditionnent la mise en œuvre de la recommandation?
  11. Conformité de la recommandation :
    La recommandation planifiée est-elle conforme avec celles prévues ou planifiées dans d’autres endroits?
  12. En tenant compte de tous ces facteurs, laquelle des stratégies est-elle la meilleure ?
    (Groupes à risques, Vaccination à option, Vaccination généralisée, Aucune vaccination)

Les réponses à ces questions déterminent si un vaccin doit être recommandé ou non, et dans quelle catégorie.

Les vaccinations recommandées pour tous sont indispensables à la santé individuelle et publique, confèrent un niveau de protection indispensable au bien-être de la population et doivent être recommandées par les médecins à leurs patients, selon les modalités du Calendrier Vaccinal Français.

Ces recommandations concernent exclusivement des vaccinations efficaces et sûres apportant un bénéfice démontré pour la santé individuelle et la santé publique.
En font partie :
  • les vaccinations permettant de prévenir chaque année en France un nombre élevé de cas de maladies transmissibles sévères, susceptibles de laisser des séquelles permanentes ou d’entraîner le décès ;
  • les vaccinations permettant de maintenir à un taux faible, voire nul, des maladies transmissibles sévères, autrefois fréquentes en France et susceptibles d’y ressurgir si la couverture vaccinale nécessaire à leur contrôle n’est pas maintenue;
  • les vaccinations permettant de protéger contre des maladies transmissibles potentiellement sévères et nécessitant une couverture vaccinale élevée pour obtenir une immunité de groupe et éviter que celles-ci n’affectent des sujets ne pouvant être vaccinés pour des raisons d’âge (fœtus, nouveaux-nés) ou de santé (femmes enceintes, personnes immuno-supprimées) ;
  • les vaccinations protégeant contre des maladies rares mais sévères et pour lesquelles il n’existe pas d’alternatives démontrées efficaces de prévention et/ou de traitement.

Les vaccinations correspondantes sont considérées comme indispensables à la santé individuelle et publique et doivent être recommandées par les médecins à leurs patients, selon les modalités du Calendrier Vaccinal Français.

Dates à retenir...

30 0ct. - 3 Nov. 2018 : 7e congrès EAPS (European Academy of Paediatric Societies) - Paris

30 Nov. - 1er Déc. 2018 : 16ème Journées d'Automne de Pédiatrie Ambulatoire - Colmars

3 - 5 Déc. 2018 : Congrès International du BCG - Lille

19 Janvier 2019 :  Journée Médecine & Enfance MG - Paris

13 - 15 Juin 2019 : 9th Europaediatrics Congress - Dublin, Irelande

4 Avril 2019 : 2ème Journée Pneumocoque GPIP/ACTIV - Paris

19 - 21 Juin 2019 : Congrès de la SFP (Société Française de Pédiatrie) - Paris

21 - 23 Juin 2019 : 25e Congrès National de Pédiatrie Ambulatoire - Marseille

29 - 30 Novembre 2019 : Congrès AFPA - Orléans

19 - 20 Juin 2020 : Congrès AFPA - Bordeaux

25 - 27 Juin 2021 : Congrès AFPA - Montpellier