Les tests de diagnostic rapide du SARS-CoV2 : Quo vadis ?

Les tests de diagnostic rapide du SARS-CoV2 : Quo vadis ?

Des tests de diagnostic rapide antigéniques du SARS-CoV-2 (TROD-SC-2) sont maintenant disponibles et accessibles chez les médecins, pharmaciens et infirmières.

Ils vont même pouvoir justifier d’une cotation relativement avantageuse pour les soignants (2 C pour les médecins). Depuis maintenant plusieurs mois, des articles plaidant pour leur utilisation ont été publiés dans des journaux prestigieux comme le New England Journal of Medicine ou le New York Time, leurs auteurs considérant qu’ils pourraient constituer un tournant dans l’évolution de la pandémie, presque au même titre que les vaccins (1,2,3). Nous même, sur le site InfoVac, nous insistions dès le mois d’Août sur l’importance du développement et de l’utilisation de ces tests, en proposant un algorithme, sans grand succès (Figure 1). Plusieurs mois après, le 6 Octobre 2020, la HAS prend (enfin !) position pour leur mise en pratique dans les premiers jours de symptômes de la COVID-19 (4).

Lire la suite

Partager cet article

Ce site utilise Google Analytics pour analyser l'audience du site et améliorer son contenu. Pour plus d'information sur les règles de confidentialité relatives à l'utilisation de Google Analytics, cliquez ici