logo infovac

Disponibilité des vaccins en France

Hésitation vaccinale : Questions/Réponses


Est-ce vrai qu’on a trouvé du virus sauvage de la polio en Suisse ?

Oui. Une souche de virus polio sauvage de type 1 a été identifiée cet été dans les eaux d’une station d’épuration du canton de Genève.

Qu’est-ce que cela signifie ?

Cela veut-dire qu’il y avait à Genève au moins une personne excrétant du virus de la polio dans ses selles, en quantité suffisante pour qu’on le retrouve dans les eaux usées. Les analyses génétiques ont montré que cette souche était semblable à celle qui circule actuellement au Tchad. Il s’agit donc d’une personne qui n’avait pas été vaccinée et qui a été infectée soit dans cette région, soit au contact de quelqu’un d’infecté là-bas. Les personnes infectées par un virus de la polio ne savent pas qu'elles sont contagieuses tant que les symptômes de paralysie n'apparaissent pas. Elles ne sont donc pas "coupables" mais bien victimes d'une non-vaccination...

Est-ce que la présence de virus de la polio en Suisse a fait courir un risque ?

Oui. Le virus de la polio se transmet par simple contact avec des excréments (mains souillées) ou de l’eau contaminée. Il est très contagieux pour les personnes non vaccinées !

Heureusement, la vaccination est extrêmement efficace (entre 95 et 100%) et en Suisse presque tout le monde est vacciné. Cette bonne vaccination de la population et les bonnes conditions d’hygiène (pas de contact avec les eaux usées) a permis de ne pas avoir des cas de polio à Genève malgré la présence d’une personne infectée !

Comment savoir si on est protégé contre la polio ?

Il suffit d’avoir été correctement vacciné ! Toutes les personnes qui ont été vaccinées normalement, selon le plan de vaccination suisse, sont protégées et n’ont aucun souci à se faire.

Le vaccin contre la polio se donnait sous forme de gouttes jusqu'en 2001. Depuis, il est inclus dans les vaccins combinés donnés aux nourrissons et aux petits enfants (4 doses entre 2 mois et 2 ans puis un rappel entre 4 et 7 ans). Pour les enfants plus grands ou les adultes encore non vaccinés, 3-4 doses sont suffisantes et peuvent être complétées à n’importe quel âge. Après ces vaccins de base, les rappels ne sont pas nécessaires pour les personnes qui vivent en Suisse.

Dans le doute, il suffit donc de faire vérifier son carnet de vaccination par un médecin ou un pharmacien!

Que faire si on a perdu son carnet de vaccination et pas eu de vaccin depuis longtemps?

Il faut saisir cette occasion de prendre contact avec son médecin pour mettre à jour ses vaccinations contre la polio, le tétanos, la diphtérie... et contre la rougeole puisque l’épidémie de rougeole qui a déjà fait presque 1000 cas en Suisse n’est pas encore terminée !

Pour en savoir plus :
Pour tous Fiche vaccins combinés (FS)
Bulletin OFSP Nov07

Dates à retenir...

30 0ct. - 3 Nov. 2018 : 7e congrès EAPS (European Academy of Paediatric Societies) - Paris

30 Nov. - 1er Déc. 2018 : 16ème Journées d'Automne de Pédiatrie Ambulatoire - Colmars

3 - 5 Déc. 2018 : Congrès International du BCG - Lille

19 Janvier 2019 :  Journée Médecine & Enfance MG - Paris

13 - 15 Juin 2019 : 9th Europaediatrics Congress - Dublin, Irelande

4 Avril 2019 : 2ème Journée Pneumocoque GPIP/ACTIV - Paris

19 - 21 Juin 2019 : Congrès de la SFP (Société Française de Pédiatrie) - Paris

21 - 23 Juin 2019 : 25e Congrès National de Pédiatrie Ambulatoire - Marseille

29 - 30 Novembre 2019 : Congrès AFPA - Orléans

19 - 20 Juin 2020 : Congrès AFPA - Bordeaux

25 - 27 Juin 2021 : Congrès AFPA - Montpellier