L’Assemblée Nationale a voté le 28 octobre à une majorité écrasante (>90% !!!) le texte sur l’obligation vaccinale sans modification substantielle. Si aucune sanction financière ou pénale n’est prévue, l’entrée en collectivité, quel qu’en soit le type (crèche, école, colonies, centres de loisirs, autres collectivités) ne sera pas autorisée pour les enfants nés à partir du 1er Janvier 2018, non à jour des vaccinations relatives à leur âge à partir du 1er Juillet 2018. Aucune exemption ne sera autorisée sans une contre-indication médicale qui soit reconnue dans l’AMM des différents vaccins. InfoVac rappelle que ces contre-indications sont exceptionnelles et parfaitement identifiables :

  •  pour l’ensemble des vaccins : une hypersensibilité sévère à l’un des composants (ce qui en pratique est rarissime chez le petit enfant… et devrait être validé par des tests cutanés)
  •  pour les vaccins contenant la valence coquelucheuse : antécédent, lors d’une administration précédente, d’une encéphalopathie d’étiologie inconnue, survenue dans les 7 jours après vaccination… (l’occasion de rappeler qu’il s’agit d’une inscription historique, la valence coqueluche acellulaire n’augmentant aucunement le risque de complications neurologiques !)
  •  pour le ROR : les déficits immunitaires congénitaux ou acquis (qui ont souvent nécessité des hospitalisations et contre-indiquent parfois la collectivité).

Rettrouver pdf l'intégralité du bulletin (383 KB)

Structures Associées

logo activ
logo gpip          logo afpa
logo sfp
Canal33

Labels

180x60px blue Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON
Ce site respecte les principes de la charte HONcode. Vérifiez ici.