La varicelle est une maladie virale très contagieuse, transmise de personne à personne.


Elle s’attrape le plus souvent durant l‘enfance et se manifeste par de la fièvre, de la fatigue et des boutons sous la forme de taches rouges qui démangent, deviennent des vésicules, puis finissent par se dessécher en formant des croûtes et en laissant parfois des cicatrices.

La varicelle de l’enfant est une maladie désagréable, mais généralement bénigne.

 

Le risque de complications est beaucoup plus élevé si la varicelle est attrapée à l’âge adulte.

 

En France , on estime chaque année à environ 700.000 le nombre de cas de varicelle.

Les complications sont des infections bactériennes de la peau, des pneumonies, des méningites et des encéphalites (inflammation du cerveau) qui peuvent être graves, voire mortelles. Si l’on considère 100 000 malades, 2 enfants mourront des complications liées à la varicelle, le nombre de décès s’élevant à 30 lorsque les malades ont plus de 16 ans.

La persistance du virus dans le corps peut aussi entraîner l‘apparition d‘un zona, souvent des années plus tard.

Enfin, la varicelle représente un risque très important pour les femmes enceintes (pneumonie grave, malformation du foetus), les nouveau-nés et certains malades dont le système immunitaire est affaibli.

La vaccination contre la varicelle n’étant actuellement pas recommandée aux jeunes enfants, le risque de varicelle est très élevé en France pour les personnes non immunisées.

  pdf Fiche Infovac Varicelle (1.32 MB)