Absence ou trouble du fonctionnement de la rate.

Les patients présentant une asplénie anatomique ou fonctionnelle ont un risque accru de contracter une infection fulminante et potentiellement mortelle due à certaines bactéries (principalement les pneumocoques) ou à des protozoaires (malaria).

Le risque est maximum dans les deux premières années après la survenue de l’asplénie, mais persiste durant toute la vie durant.

Les études montrent que les personnes aspléniques ne sont pas suffisamment informées de leurs risques.

Les principales mesures préventives sont l’information du patient, la vaccination contre les pneumocoques, les méningocoques et la grippe, ainsi que l’antibiothérapie en urgence ou, pour certains groupes de patients, l’antibioprophylaxie.