Les vaccins ne sont pas efficaces à 100% (beaucoup de personnes vaccinées sont cependant malades)

L’efficacité de la vaccination n’est pas optimale pour tous les vaccins et ce, pour différentes raisons. En premier lieu, il peut arriver (rarement) que certaines personnes ne répondent pas aux vaccins et qu’elles ne soient donc pas protégées.
On peut également observer une réponse peu efficace de certains vaccins dans des situations précises, tel un vaccin contre la grippe, fabriqué 6 mois avant l’épidémie, et qui finalement ne contient pas tous les virus qui vont circuler la saison hivernale concernée, sans que cela n’est pu être prévisible. Enfin, la plupart des vaccins ne permettent pas une immunité à vie et seule la rigueur dans l’administration des injections de rappel peut permettre d’assurer une protection à long terme. La majorité des vaccins obligatoires chez les nourrissons en France, ont une efficacité individuelle supérieure ou égale à 90 %, ce qui leur assure déjà une grande protection (Encadré 4). Les sujets protégés individuellement à 90% permettent de réduire la circulation de l’agent pathogène et donc de diminuer le risque pour les autres d’être en contact avec le microbe. Ceci peut permettre une efficacité vaccinale « collective » qui avoisine les 100%... si la couverture vaccinale est élevée.

Sources : vaccination info-service (20)

Partager cet article
  • Dernière mise à jour le .

Ce site utilise Google Analytics pour analyser l'audience du site et améliorer son contenu. Pour plus d'information sur les règles de confidentialité relatives à l'utilisation de Google Analytics, cliquez ici