La question du jour : vaccination et urticaire

Écrit le .

J'ai effectué les vaccins ROR (priorix) et MeningoC (neisvac) a une petite patiente agée de 1 an. Dans la soirée elle a présenté des plaques urticariennes sur les membres inférieurs, supérieurs et un peu sur le visage, sans fièvre, qui ont régressées spontanément en 2 jours.
A 5 mois, elle avait déjà eu le neisvac sans problème particulier.
Je me pose la question de savoir s'il y a un risque pour le rappel du ROR à faire dans quelques mois. Que me conseillez vous?

La réponse Infovac : Les éruptions urticariennes sont décrites après pratiquement tous les vaccins. Elles surviennent, dans la majorité des cas, dans les 12 à 24 heures après l'injection. On parle de "réaction allergique bénigne" ne constituant pas une contre-indication, dans la mesure, bien sûr où l'urticaire est isolé.

L'urticaire aiguë est classée dans les réactions d'hypersensibilité immédiate souvent IgE médiée. Cette réaction, lorsqu'elle succède à un traitement médicamenteux, incluant la vaccination, expose à un risque de récidive grave après réexposition ultérieure lorsque les conditions suivantes sont remplies :

  1. Il s'agit bien d'une urticaire : lésions papuleuses prurigineuses fugaces variables d'une heure à l'autre et disparaissant rapidement,
  2. Le délai est compatible, en règle générale quelques minutes, ou plus rarement quelques heures,
  3. L'éruption s'est accompagnée de signes d'anaphylaxie : signes cardiovasculaires (traduction : choc), respiratoires, muqueux, ou gastro intestinaux.

En dehors de ces situations, l'éruption, même si elle est imputée au médicament, ne contre indique pas la réadministration. Ce qui n’est pas le cas de votre petite patiente.

Par prudence, il faudra faire son ROR suivant sous antihistaminiques, le matin, et la surveiller une heure au cabinet. Avec, comme pour toute vaccination, de l'adrénaline à proximité.

Partager cet article

Ce site utilise Google Analytics pour analyser l'audience du site et améliorer son contenu. Pour plus d'information sur les règles de confidentialité relatives à l'utilisation de Google Analytics, cliquez ici