La question du jour : vaccination HPV et consentement parental

Écrit le .

La question du jour : vaccination HPV et consentement parental

Légalement, peut-on vacciner un mineur contre le HPV si les parents s'y opposent ?

La réponse Infovac : C’est une question difficile. Actuellement, la vaccination n'est pas comprise dans les actes ou traitements médicaux qui peuvent être réalisés chez des mineurs sans consentement parental, en vertu de l'article L. 1111-5 du code de la santé publique.

Par principe, en matière de soins sur mineur, le consentement du ou des titulaires de l’autorité parentale doit être recherché, ainsi que celui du mineur s’il est apte à exprimer sa volonté et à participer à la décision.

En l’occurence, si les parents refusent et que l’enfant n’exprime pas clairement sa volonté d’en bénéficier devant eux, il n’est pas possible de la pratiquer.

Il faudra informer encore et encore pour lever le frein parental.

Partager cet article
  • Dernière mise à jour le .

Ce site utilise Google Analytics pour analyser l'audience du site et améliorer son contenu. Pour plus d'information sur les règles de confidentialité relatives à l'utilisation de Google Analytics, cliquez ici