La question du jour : vaccination et rougeole

Écrit le .

Un jeune garçon de 9 ans vient d’avoir une rougeole, confirmée par PCR. Il a pourtant été vacciné par ROR à l’âge de 12 et 14 mois (peut-être un peu rapproché). A noter qu’il est sous traitement de fond pour un asthme. Doit-on lui refaire une 3ème injection, ou est-ce que l’on peut supposer que sa protection vis-à-vis des 2 autres valences est correcte ? Doit-on faire un bilan immunitaire ?

La réponse Infovac : Votre question est très interessante. Quand on reprend les cas de Rougeole depuis la déclaration obligatoire, globalement 80% des cas n’avaient reçu aucune injection, 10 à 15% des sujets n’avaient reçu qu’une seule dose et 5 à 10% avaient reçu 2 doses. Ceci peut traduire sur le terrain une efficacité du vaccin de 90 à 95 %. Il faut aussi se rappeler qu’il s’agit d’un vaccin à virus vivant, qu’il est donc soumis plus que d’autre au respect de la chaine du froid. Enfin, à notre époque, nous sommes également obligés d’envisager l’éventualité d’un faux certificat (enfant en fait non vacciné). En dehors de ces hypothèses, d’autres pourraient faire intervenir des mutants du virus dont il semble que certains nécessitent des taux d’AC plus élevés… Sans pour autant parler d’échec vaccinal.

Concernant votre jeune garçon, je ne pense pas que le délai entre les 2 injections explique cet « échec ». S’il existe un doute sur 2 doses effectuées, il faut refaire une dose de vaccin triple. Le vaccin Rubéole est très immunisant dès la première dose, mais le vaccin contre les oreillons nécessite 2 doses, et même avec 2 doses la protection conférée est moins bonne que celle induite par le vaccin rougeoleux. Un pourcentage non négligeable de cas d’oreillons chez des adolescents et adultes jeunes a été rapporté chez des vaccinés 2 doses, et il est d’ailleurs recommandé, lorsqu’il existe des cas groupés, de refaire une troisième dose lorsque la derniere injection date de plus de 10 ans.

Si vous décidez de faire une troisième dose, il n’y a aucun risque, les AC déjà acquis neutraliseront le virus vaccinal. Personnellement, je referais une injection.

Partager cet article

Ce site utilise Google Analytics pour analyser l'audience du site et améliorer son contenu. Pour plus d'information sur les règles de confidentialité relatives à l'utilisation de Google Analytics, cliquez ici