La question du jour : que faire après 3 injections espacées d'un mois...

Écrit le .

La question du jour : que faire après 3 injections espacées d'un mois...

Je vous contacte pour une question relative aux délais nécessaires entre une primovaccination et le premier rappel. Etant médecin de PMI, j'effectue des visites médicales en école maternelle auprès des enfants de moyenne section (âgés de 4 ans environ). Il arrive assez régulièrement que ces enfants aient reçu 3 injections d'Infanrix hexa espacées d'un mois, et rien ensuite. Ou bien 3 Infanrix quinta et 3 engérix B10, toujours espacés d'un mois, et rien ensuite.

Lorsque je renvoie ces enfants vers leur médecin traitant pour effectuer le rappel, en précisant que seule la primovaccination a été faite, la réponse que je reçois est que le nombre d'injections (soit 3) étant le bon, une injection supplémentaire n'est pas nécessaire, et qu'il suffit d'attendre que l'enfant ait atteint l'âge de 6 ans pour le vacciner de nouveau.

Me confirmez-vous qu'un délai de 6 mois est nécessaire entre la dernière injection de primovaccination et l'injection de rappel ? Quel est le texte officiel sur lequel je peux m'appuyer pour convaincre mes correspondants que dans le cas de figure que je vous décris, il faut bien procéder au rappel ?

La réponse Infovac : Oui, c’est vous qui avez raison !

Lors de la simplification du calendrier vaccinal en 2013 , c’est l’espacement des doses et le respect de ce schéma vaccinal qui a permis de diminuer de 3+1 à 2+1, à condition qu’il y ait 2 mois d’intervalle entre 1ère et 2ème dose , puis 6 mois entre 2ème et 3ème dose, afin que la mémoire immunitaire puisse s’installer. Si ces intervalles sont raccourcis abusivement, il faut retourner au schéma ancien de 3+1.

Partager cet article
  • Dernière mise à jour le .

Ce site utilise Google Analytics pour analyser l'audience du site et améliorer son contenu. Pour plus d'information sur les règles de confidentialité relatives à l'utilisation de Google Analytics, cliquez ici