la question du jour : coqueluche récente et vaccination

Écrit le .

Un nourrisson né en janvier 2019 au terme de 31SA+2, vacciné à l'âge de 2 mois par une première dose de vaccin hexavalent + prévenar 13, à 3 mois une 2ème dose de prévenar 13, a présenté récemment une symptomatologie respiratoire en faveur d'une coqueluche, confirmée par une sérologie, pour laquelle il a été hospitalisé en réanimation pendant 3 semaines, sans support ventilatoire, puis un séjour en pédiatrie. Il sort d'hospitalisation ce jour.

Ma question concerne la 2ème dose de son vaccin hexavalent prévu la semaine prochaine à 4 mois. Suite à sa coqueluche récente, faut-il décaler cette vaccination ? Si oui pour combien de temps ? Faut-il faire une vaccination sans coqueluche (DTP+HIB+hepatiteB et prévenar) et ne décaler que la coqueluche ?

La réponse Infovac : L'infection coqueluche chez le nourrisson est peu immunogène et le programme vaccinal doit être poursuivi selon les recommandations habituelles. Par ailleurs, une sérologie au décours d’une vaccination ne permet pas de faire le diagnostic de coqueluche chez le nourrisson. Seule la PCR, si elle est spécifique de la souche bordetella pertussis, permet de confirmer le diagnostic.

Partager cet article

Ce site utilise Google Analytics pour analyser l'audience du site et améliorer son contenu. Pour plus d'information sur les règles de confidentialité relatives à l'utilisation de Google Analytics, cliquez ici