Bulletin n°10 Octobre 2019

Écrit le .

Bulletin n°10 Octobre 2019

pdf Télécharger le pdf (166 KB)

Pour votre information : La Commission Technique des Vaccinations de la HAS vient ENFIN de se prononcer pour la vaccination des garçons contre les HPV (un des derniers pays européens !). Un projet de recommandation vaccinale HPV (Lien 1) des garçons de 11 à 14 ans- avec rattrapage possible pour tous de 15 à 19 ans - est soumis à la consultation publique sur le site de la HAS jusqu’au 27 novembre prochain. La HAS estime que cet élargissement de la vaccination anti-HPV aux garçons permettrait de les protéger contre de nombreux cancers liés à HPV (ORL, anaux et péniens), de freiner la transmission des HPV et par conséquent de mieux protéger les filles, les femmes (et les garçons !) non vaccinés. Reste à passer les obstacles souvent compliqués de la Commission de transparence de la même HAS (les avis discordants des deux commissions ont été fréquents ces dernières années…) et la négociation des prix. Mais espérons pour le mieux, la ministre s’étant clairement prononcée en faveur de cette vaccination. Espérons aussi que cette recommandation sera accompagnée de fortes actions de promotion de la vaccination HPV chez les garçons et les filles, la couverture vaccinale étant encore inférieure à 30% chez ces dernières.

Nous vous conseillons la lecture des deux articles de Wolfson (Lien 2) et de Harpaz (Lien 3) publiés en 2019 dans Clinical Infectious Diseases sur l’impact de la vaccination varicelle aux USA depuis 25 ans. L’incidence de la varicelle s’est effondrée chez les vaccinés, et elle a diminué dans toutes les tranches d’âges. Et contrairement aux prédictions des modèles mathématiques, l’incidence du zona a largement baissé chez les vaccinés (démontrant l’efficacité du vaccin varicelle sur le zona) et n’a pas augmenté dans les populations non vaccinées.

Du côté des produits : Des tensions d’approvisionnement transitoires (15 jours) et modestes sont à prévoir pour le Priorix® : elles ne devraient pas influencer les programmes de vaccination. Pour une situation au jour le jour, cliquez ici

En réponse à vos questions :

Je me pose une question concernant la vaccination de deux enfants (8 et 9 ans) originaires du Liban. Ils ont reçu une dose de Mencevax® et une de Menactra®, vaccins non disponibles en France. Dois-je les considérer à jour pour la vaccination contre les méningos C ?

Non. Le Mencevax® est un vaccin ACYW polysaccharidique générant des taux d’anticorps faibles, sans mémoire immunitaire, pouvant même induire une réponse anticorps moins forte à la revaccination que chez les sujets naïfs (phénomène d’hypo-réactivité, existant pour tous les vaccins polysaccharidiques) : il n’est plus commercialisé. Le Menactra® a été le premier vaccin ACYW conjugué commercialisé dans le monde. Il est moins immunogène pour le C que les vaccins monovalents et moins immunogène pour toutes les valences que les deux vaccins ACYW conjugués disponibles en France (Menvéo® et Nimenrix®). Nous vous conseillons donc de programmer un de ces deux vaccins quadrivalents entre 11 et 12 ans, avant le deuxième pic des infections à méningocoques.

Une mastocytose cutanée ou systémique contre-indiquent-elles les vaccinations ?

Non !!! Toutes les vaccinations obligatoires ou recommandées peuvent et doivent être réalisées.

Un patient de 65 ans, en bonne santé, ne sachant pas s’il a eu la varicelle, peut-il recevoir un Zostavax® ?

Oui. A cet âge, même une anamnèse négative serait sans doute fausse... et la tolérance du vaccin chez les seniors en bonne santé est excellente. En revanche, les patients de 50 ans ou plus, avec une anamnèse négative, pour lesquels une vaccination avant immunosuppression est envisagée, nécessitent une sérologie... et si la sérologie est négative, deux doses de vaccin contre la varicelle (et non contre le zona, bien plus fortement dosé, donc potentiellement dangereuse chez un sujet non immun) doivent leur être administrées.

Pourriez-vous confirmer qu’une patiente allergique à l’aluminium peut être vaccinée contre la grippe ? Oui !!! Aucun des vaccins contre la grippe n’est adjuvé à l’aluminium.

Vous avez été près de 1200 à répondre à l’enquête InfoVac sur la vaccination contre les méningocoques. Nous vous en remercions. En pdf cliquant ici (175 KB) , vous aurez les principaux résultats.

Les diaporamas présentés aux dernières Journées de Pathologie infectieuse Pédiatrique Ambulatoire (23ème JPIPA) sont disponibles dans votre espace abonné, rubrique « Diapos JPIPA ».

Il est temps de vacciner vos patients à risque et leurs parents contre la grippe !

Robert Cohen, Hervé Haas, Marie-Aliette Dommergues, Véronique Dufour, Pierre Bakhache, Pierre Bégué, Joël Gaudelus, Nicole Guérin, Isabelle Hau, Odile Launay, Didier Pinquier, Olivier Romain, Georges Thibault, François Vie le Sage, Catherine Weil-Olivier, Claire-Anne Siegrist.

Partager cet article

Ce site utilise Google Analytics pour analyser l'audience du site et améliorer son contenu. Pour plus d'information sur les règles de confidentialité relatives à l'utilisation de Google Analytics, cliquez ici