Accès Abonnés

TOP 5

Labels

Nous adhérons aux principes de la charte HONcode de HON Nous adhérons aux principes de la charte HONcode
Information:Vérifiez ici

 

Ce site utilise Google Analytics pour analyser l'audience du site et améliorer son contenu. Pour plus d'information sur les règles de confidentialité relatives à l'utilisation de Google Analytics,cliquez ici



InfoVac – ligne directe d'information et de consultation sur les vaccins !


Bienvenue sur ce site, qui, nous l'espérons, vous permettra de trouver les réponses à toutes vos questions sur les vaccins et tous les renseignements sur les vaccinations en France

Pour tout abonnement, envoyez un mail à l'adresse suivante : infovac-france-admin@wanadoo.fr


Journée Médecine & Enfance MG

Samedi 14 Janvier 2017, Maison de la chimie, Paris

 Téléchargez le programme


20ème JPIPA - 15 Octobre 2016

Toutes les diapos à télécharger

 Concertation vaccins - Coqueluche - Oreillons - Grippe - Bexsero - Cochrane - Probiotiques - ACTIV

Carnet de santé électronique - Eczema - Fièvre des iles - Pneumonie - Varicelle - Herpès

Encore des tiques - Infection urinaire - Réhydratation - OSM - Maladie de Lyme

Après la surprenante décision du CTV-HCSP d’Avril 2015 de suspendre sa propre recommandation de vaccination généralisée contre les Rotavirus (à la suite d’un rapport de pharmacovigilance erroné et tendancieux) allant à l'encontre des recommandations internationales, nous vous conseillons la lecture de la méta-analyse sur l’efficacité (dans les études comparatives) et l’effectiveness (l’efficacité sur le terrain) de ces vaccins. Les auteurs ont analysé 48 études publiées (Lamberti PIDJ 2016;35 :992). Elle précise le niveau d’efficacité des "vaccins Rotavirus" chez le nourrisson et l’enfant, dans les pays développés :

  • Gastro entérites (GE) dues aux rotavirus : 75,9% (IC95% 72.4-78.9),
  • GE sévères dues aux rotavirus : 90.6% (IC95% 82.3-95),
  • Hospitalisations dues aux GE à rotavirus : 94.3% (IC95% 72.8-98.8),
  • Ensemble des hospitalisations pour GE quelle qu’en soit l’étiologie : 71.5% (IC95% 53,4-95).

Les bénéfices considérables de cette vaccination chez l'ensemble des enfants de moins de 5 ans (vaccinés et non vaccinés) dépassent très largement le risque minime d’invagination intestinale aigüe. Comme le démontre une étude récente réalisée aux USA par le CDC sur la période de 2000 à 2013, la vaccination étant généralisée depuis 7 ans : 1) durant la première année de vie, il n’y a eu aucune augmentation globale du nombre d’hospitalisations pour invagination 2) la seule augmentation observée n’apparaît qu’après la première dose (Tate Pediatrics 2016;138:e20161082).

Plus de 80 pays ont déjà introduit la vaccination contre le rotavirus dans leur calendrier, et ces dernières études rendent nécessaires la réévaluation de cette vaccination en France …

Retrouver pdf l'intégralité du bulletin (326 KB)

Infovac-France... Pourquoi ?

Les vaccinations permettent d’éviter des maladies pouvant être graves et de sauver des vies. Elles ont permis de contrôler des maladies qui étaient autrefois fréquentes, comme le tétanos, la polio, la diphtérie, la coqueluche, la rougeole, la rubéole, les oreillons, l’hépatite B et certaines formes graves de méningites. Malheureusement, tous ces virus et bactéries circulent encore dans notre pays – si bien que les vaccins restent indispensables pour protéger les personnes qui les reçoivent, leur famille et leur entourage.

De nombreuses questions peuvent se poser au moment d’une vaccination. Ce site devrait vous aider à trouver des réponses à vos questions éventuelles.

Des informations complémentaires ont été rassemblées pour celles et ceux souhaitant en savoir plus. Elles sont accessibles en utilisant Adobe Reader (logiciel gratuit). Par souci de transparence, nous avons choisi de ne pas séparer les informations destinées au public et celles qui sont à l’intention des professionnels. Ces dernières sont identifiées par le symbole «prof1», signalant un niveau de complexité élevé.

Les informations répertoriées sur ce site ont été sélectionnées pour leur objectivité et leur valeur médicale et scientifique. Elles s’appuient essentiellement sur les recommandations officielles de vaccinations en France et à défaut sur des études scientifiques et/ou des articles publiés. Néanmoins, elles ne remplacent pas les conseils personnalisés de votre médecin, qui est celui qui connaît le mieux votre situation : n’hésitez donc pas à le contacter !

Enfin, les professionnels de la santé peuvent cliquer ici pour s'inscrire à InfoVac afin de recevoir en direct des informations concernant les vaccinations et obtenir en 24-48h une réponse d'expert à toutes leurs questions (mail : infovac-france@wanadoo.fr)