Exposition infectieuse récente

Il est parfois possible de limiter le risque de complications graves en intervenant très rapidement après un contact avec un virus ou une bactérie.

Une prévention secondaire par la vaccination après exposition est recommandée dans les situations suivantes :

  • Hépatite A : dès que possible, avant l’apparition de la jaunisse et/ou des IgM positives
  • Hépatite B : dès que possible après l'exposition
  • Rougeole : dès que possible dans les 3 jours après exposition (à moins de contre-indication)
  • Varicelle : dès que possible dans les 3 jours après exposition (à moins de contre-indication)

Une prévention secondaire par l’administration d’immunoglobulines (anticorps) après exposition est recommandée dans les situations suivantes :

  • Hépatite B : dans les 12 heures après une exposition à la naissance, dans les 7 jours après une exposition professionnelle.
  • Rage : dès que possible (sans limite de temps) après une exposition d’une personne non ou partiellement vaccinée.
  • Rougeole : dans les 6 jours après exposition (personnes immunosupprimées, contre-indication médicale à la vaccination)
  • Rubéole pendant la grossesse : dès que possible (sans limite de temps) après exposition
  • Tétanos : dès que possible (sans limite de temps) après exposition avec plaies souillées ou nécrotiques.
  • Varicelle : dans les 6 jours après une exposition (personnes immunosupprimées, contre-indication médicale à la vaccination)

  • Dernière mise à jour le .

Ce site utilise Google Analytics pour analyser l'audience du site et améliorer son contenu. Pour plus d'information sur les règles de confidentialité relatives à l'utilisation de Google Analytics, cliquez ici