logo infovac

Bienvenue sur ce site, qui, nous l'espérons, vous permettra de trouver les réponses à vos questions sur les vaccins et les renseignements sur les vaccinations en France.
Les informations répertoriées ici ont été sélectionnées pour leur objectivité et leurs valeurs médicale et scientifique. Elles s’appuient essentiellement sur les recommandations officielles de vaccinations en France et, à défaut, sur des études scientifiques et/ou des articles publiés. Néanmoins, elles ne remplacent pas les conseils personnalisés de votre médecin, qui est celui qui connaît le mieux votre situation : n’hésitez donc pas à le contacter !

Disponibilité des vaccins en France

Etat des approvisionnements des vaccins en France

Fiches maladies et vaccins

Des fiches détaillées sur les maladies et leurs vaccins

Obligation / Hésitation vaccinale

Documents et articles pour les parents et les médecins...

Bulletin n°4 Avril 2018

  pdf Télécharger au format pdf (148 KB)

1. Du coté des autorités : La semaine de la vaccination aura lieu du 23 au 29 avril. Le thème en sera la vaccination du nourrisson dans le contexte de l’extension des obligations. Si vous voulez avoir accès aux documents d’accompagnement de Santé Publique France, cliquez sur ce (Lien 1).

Cinq mois après la publication officielle de l’obligation vaccinale, InfoVac vous propose de participer à une très courte enquête (Lien 2) sur l’extension des obligations vaccinales dans votre pratique.

Les professionnels de santé ont été informés d'un risque de fuites lors de la préparation ou l'administration avec des seringues de plusieurs vaccins de GSK (Boostrix Tetra®, Engerix®, Fendrix®, Havrix®, Infanrix Hexa®, Infanrix Quinta®, Twinrix®) (Lien 3). Le nombre d’événements rapportés est très faible. Ces fuites, sans poser de problème pour la stérilité du produit, peuvent selon leur importance entrainer un sous-dosage en antigène, risquant de laisser les sujets insuffisamment protégés. Pour prévenir ces fuites, InfoVac rappelle en outre qu’il est utile de donner 1/4 de tour de rotation lors de l'insertion de l'aiguille sur l'embout céramique de la seringue. Si une fuite se produit pendant la reconstitution des vaccins lyophilisés, la seringue concernée ne doit pas être utilisée. Si une fuite se produit pendant l'injection du vaccin mais paraît minime, l’administration d’une dose additionnelle n’est pas nécessaire. En revanche, si la fuite est plus importante, l’administration d’une nouvelle dose est recommandée, et si possible le même jour.

L’épidémie de rougeole s’amplifie et s’étend : plus de 1500 cas sont maintenant déclarés, dont la moitié dans la région Nouvelle-Aquitaine : 20 % de cas hospitalisés, près de 90% non ou mal vaccinés (Lien 4). Pensez à vérifier le statut vis à vis de la maladie pour vos patients et parents d’enfants que vous suivez et vaccinez tous ceux nés après 1980 qui n’ont pas d’antécédent de rougeole ou qui n’ont pas reçu les deux doses de vaccins nécessaires pour une protection optimale. Pour la conduite à tenir devant une suspicion de rougeole, cliquez sur ce lien (Lien 5).

Lire la suite : Bulletin n°4 Avril 2018