Je voudrais votre avis sur une patiente anglaise, née en juillet 1981, en france depuis 2016. Concernant le ROR, la seule vaccination prouvée est une injection contre la rubéole en 1991. Elle ne sait pas si elle a eu des injections contre ROR dans la petite enfance. Je voulais donc votre avis sur la conduite à tenir pour une vaccination ROR efficace chez cette patiente ? Je comptais faire au moins un ROR, mais 2 serait-il mieux ?
La réponse Infovac : Puisqu'elle est née après 1980, elle doit recevoir 2 doses de ROR. Le vaccin rougeole-oreillons n'existe pas, ce schéma sera le même malgré sa dose de vaccin rubéole en 1991. Si elle avait déjà reçu des vaccins, les AC vaccinaux neutraliseraient le virus vaccinal vivant atténué sans aucun risque. Les sérologies n'ont pas d'utilité, ne sont pas interprétables dans cette recherche de vaccination antérieure potentielle. La sérologie est inutilisable pour contrôler une éventuelle immunité après vaccination. Un résultat positif pour les anticorps spécifiques IgG n’apporterait aucune preuve d’une immunité dans le contexte immunologique actuel (Cortese MM, Barskey AE, Tegtmeier GE, Zhang C, Ngo L, Kyaw MH, et al. Mumps antibody levels among students before a mumps outbreak: in search of a correlate of immunity. J Infect Dis. 2011;204(9):1413-22.)