« Les enfants avec une coqueluche devraient si possible être surveillés 24h sur 24. »

Au delà de la faisabilité d’une surveillance constante pendant plusieurs semaines, il est dangereux de faire croire que cela serait une garantie suffisante, puisque les décès par coqueluche peuvent malheureusement survenir même avec une surveillance constante ou un soutien cardiorespiratoire en milieu hospitalier…

Source : Infovac-Suisse

Structures Associées

logo activ
logo gpip          logo afpa
logo sfp
Canal33

Labels

180x60px blue Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON
Ce site respecte les principes de la charte HONcode. Vérifiez ici.