Les jeunes filles de plus de 19 ans et les jeunes femmes peuvent être vaccinées contre les virus HPV responsables du cancer du col de l'utérus, même si elles ont déjà eu des relations sexuelles. Le vaccin reste actif contre les virus HPV qui n’ont pas été attrapés avant la vaccination.

L’utilité de la vaccination diminue lorsque le risque d’avoir déjà été infecté est grand, par exemple pour les femmes ayant eu plusieurs partenaires différents. Une décision de vaccination doit donc être prise de façon individuelle.

La vaccination contre HPV est extrêmement bien tolérée (plus de 21 millions de doses distribuées). La rumeur que les vaccins pourraient provoquer la mort est infondée : les autorités de surveillance aux Etats-Unis, en Europe et en Suisse confirment qu'il n'a y pas un seul décès ayant été causé par la vaccination contre HPV. Pour en savoir plus sur ce sujet, cliquer ici (communiqué de Swissmedic) et ici (détails des décès observés).

Pour en savoir plus : (télécharger Adobe Reader pour accéder à ces documents)
Pour tous Fiche sur la vaccination contre HPV
Pour tous Vaccination contre HPV : Evidences et croyances...
Pour les professionnels Recommandations HPV (2007)

Structures Associées

logo activ
logo gpip          logo afpa
logo sfp
Canal33

Labels

180x60px blue Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON
Ce site respecte les principes de la charte HONcode. Vérifiez ici.