Les vaccinations recommandées à des sujets à risques leur permettent d’en retirer un bénéfice individuel qui justifie que les médecins fassent les efforts nécessaires pour atteindre les personnes concernées et leur recommander ces vaccinations;

Ces recommandations concernent des vaccinations efficaces et sûres pour lesquelles le bénéfice pour la santé publique est relativement modeste mais est considérable pour certains groupes à risques élevés bien définis.
En font partie les sujets exposés à :
  • un risque accru d’exposition (ex : voyageurs, exposition professionnelle ou de loisirs, entourage de malades; etc.)
  • un risque accru de complications (ex : sujets malades, affaiblis ou immunosupprimés; prématurés; femmes enceintes; etc.)

Les vaccins correspondants sont considérés comme indispensables à la protection des sujets à risques et justifient que les médecins fassent les efforts nécessaires pour atteindre ces sujets à risques et leur recommander ces vaccinations.

pdf 1- Calendrier vaccinal 2018 (6.63 MB)

vaccins complmentaires ok

Le risque d’exposition et/ou de transmission de certaines maladies peut être très élevé pour :

  1. le personnel médical ou soignant
  2. le personnel de laboratoire
  3. les travailleurs sociaux,
  4. les vétérinaires et autres professionnels exposés aux animaux
  5. l’entourage familial d’une personne malade
  6. les consommateurs de drogues,
  7. les personnes changeant souvent de partenaires sexuels
  8. les personnes provenant de pays à haute endémie de maladies comme la tuberculose, l’hépatite A ou l’hépatite B
  9. les voyageurs.

Si vous pensez être concerné, consultez rapidement votre médecin traitant.

Nous recommandons aux voyageurs de consulter le site Safetravel et de s’adresser à leur médecin et/ou aux spécialistes de la médecine des voyages (médecins spécialistes, Centre de Vaccination des voyageurs).

Des vaccins supplémentaires peuvent être recommandés dans certaines conditions qui augmentent le risque de souffrir de complications graves.

Le risque de souffrir de complications graves de certaines maladies peut être très élevé pour :

  1. les enfants nés prématurément ou présentant des problèmes congénitaux
  2. les enfants exposés à la tuberculose avant l’âge de un an
  3. les enfants souffrant d’un eczéma important
  4. les femmes enceintes
  5. les adultes n’ayant pas encore attrapé certaines maladies d’enfance comme la varicelle ou la rougeole
  6. les enfants et les adultes non immuns venant d’être en contact avec une maladie pouvant être grave (hépatite A, hépatite B, rougeole, varicelle, etc.)
  7. les enfants et les adultes malades du foie, des reins, du cœur, des poumons, du sang
  8. les enfants et les adultes avec un diabète
  9. les enfants et les adultes dont le système immunitaire est affaibli par une maladie ou un traitement immunosuppresseur (cortisone en particulier)
  10. les enfants et les adultes avec un cancer ou une leucémie
  11. les enfants et les adultes dont la rate est absente ou ne fonctionne pas.