Un patient de 45 ans, splénectomisé en 1991, a déjà eu un vaccin Prevenar puis Pneumo 23 tous les 5 ans, dernière dose il y a 5 ans. Dois-je poursuivre les rappels ? Dois-je le vacciner contre les meningocoques ACWY tous les 5 ans ?

La réponse Infovac : Pour les patients aspléniques, sont spécifiquement recommandées les vaccinations contre : les infections invasives à pneumocoque (IIP), les infections invasives à méningocoques (IIM), les infections à Haemophilus influenzae de type b et la grippe.

La vaccination contre les IIP doit se faire avec le vaccin polyosidique conjugué 13-valent (Prevenar 13) suivi de l’administration du vaccin polyosidique non conjugué 23-valent (Pneumo23, actuellement remplacé par Pneumovax). Les injections successives de vaccins polysaccharidiques induisent une hyporéactivité immunologique, chaque dose ultérieure induisant moins d’anticorps que la 1ère dose pour les valences non comprises dans le vaccin 13 valent. De ce fait :

  • les Suisses ont renoncé complétement au Pneumovax (plus recommandé)
  • les Américains et les français continuent de le recommander, mais plus au-delà de 2 doses à 5 ans d’écart.

Le HCSP dans son dernier avis sur la vaccination des immunodéprimés, écrit: « A ce jour, des données complémentaires sont nécessaires avant de recommander des injections de rappel ». Il n’y a donc pas d’indication de rappel chez ce patient ayant déjà reçu plusieurs doses de Pneumo23.

La vaccination meningococcique ACYW (Menveo ou Nimenrix) comprend 2 doses à 6 mois d'intervalle. On propose ensuite des rappels tous les 5 ans mais « La fréquence des rappels ne peut pas être précisée en l’état actuel des connaissances. L’ACIP recommande de revacciner les sujets à risque avec un vaccin méningococcique conjugué tétravalent :

  • chez les sujets vaccinés avant l’âge de 7 ans : une revaccination trois ans après la primo vaccination puis tous les cinq ans;
  • après l’âge de 7 ans : revaccination tous les cinq ans ».

Il n’existe pas actuellement de données d’immunogénicité du vaccin contre le méningocoque du groupe B dans la population spécifique des patients hypo ou aspléniques. Cependant, compte tenu du risque d’IIM chez ces patients, ce vaccin est recommandé dans cette population. La vaccination meningococcique B (Bexsero) comprend 2 doses avec un minimum d'un mois entre les 2 doses.

Concernant d’éventuels rappels, il n’y a pas de réponse définitive sur le sujet aujourd'hui : les taux d’anticorps contre les 4 antigènes diminuent de façon variable en fonction des antigènes, de l’âge auquel le vaccin est pratiqué. Il est difficile d’extrapoler une durée de protection en particulier dans les populations à risque.

La vaccination contre les infections invasives à Haemophilus influenzae de type b est fortement recommandée pour tous les patients aspléniques. Pour les enfants âgés de plus de 5 ans et chez les adultes non vaccinés : une dose d’Act-Hib (recommandation hors AMM).

La vaccination contre la grippe saisonnière est recommandée chaque année du fait du risque accru de survenue d’une infection par une bactérie capsulée au décours de l’infection par le virus influenzae.