A quelle fréquence les assistantes maternelles doivent-elles se faire vacciner contre la coqueluche, puisqu'elles sont régulièrement et de manière prolongée au contact de jeunes nourrissons ?
La réponse Infovac : en milieu professionnel, pour les personnels soignants dans leur ensemble dont les personnes travaillant en contact étroit et répété avec les nourrissons âgés de moins de 6 mois (comme vos assistantes maternelles), il faut se reporter à la page 8 du pdf calendrier vaccinal (6.63 MB) :

  1. Un rappel de vaccin dTcaP est recommandé chez ces professionnels à l’âge de 25 ans, 45 ans et éventuellement 65 ans
  2. Les personnes concernées, non antérieurement vaccinées contre la coqueluche ou n’ayant pas reçu de vaccin coquelucheux depuis l’âge de 18 ans et dont le dernier rappel date de plus de cinq ans, recevront une dose de vaccin dTcaP en respectant un délai minimal d’un mois par rapport au dernier vaccin dTPolio
  3. L’immunité coquelucheuse après maladie naturelle est de l’ordre d’une dizaine d’années. Il n’y a pas lieu de revacciner les personnes éligibles à la vaccination moins de 10 ans après une coqueluche documentée. En revanche, une injection de rappel est recommandée aux personnes éligibles ayant contracté la maladie plus de 10 ans auparavant.

Vous trouverez les recommandations dans l'avis du HCSP du 20 février 2014 relatif à la stratégie vaccinale contre la coqueluche chez l’adulte dans le cadre du cocooning et dans le cadre professionnel