logo infovac

Bienvenue sur ce site, qui, nous l'espérons, vous permettra de trouver les réponses à vos questions sur les vaccins et les renseignements sur les vaccinations en France.
Les informations répertoriées ici ont été sélectionnées pour leur objectivité et leurs valeurs médicale et scientifique. Elles s’appuient essentiellement sur les recommandations officielles de vaccinations en France et, à défaut, sur des études scientifiques et/ou des articles publiés. Néanmoins, elles ne remplacent pas les conseils personnalisés de votre médecin, qui est celui qui connaît le mieux votre situation : n’hésitez donc pas à le contacter !

Disponibilité des vaccins en France

Etat des approvisionnements des vaccins en France

Fiches maladies et vaccins

Des fiches détaillées sur les maladies et leurs vaccins

Obligation / Hésitation vaccinale

Documents et articles pour les parents et les médecins...

La question de la semaine

Je suis le nouveau médecin traitant d’un patient de 50 ans qui a eu en 2004 une allogreffe de moelle pour un lymphome, le patient n’a pas de carnet de santé, n’a pas récupéré de dossier de son ancien MT qui n’exerce plus et son hématologue apparemment n’a pas retrouvé d’info sur ces vaccination suite à son hospitalisation en 2004. Du coup son hématologue lui a fait récemment des sérologies diphterie, tétanos et polio et il vient de m’envoyé un mail pour me dire qu’il n’est pas immunisé et il me conseille de faire 3 injections de revaxis à un mois d’intervalle et de contrôler les sérologies après. Est-ce conforme aux recommandations dans cette situation. Il me semble qu’il est également recommandé pour ces patients de se faire vacciner pour le pneumocoque et la méningite, existe-t-il des sérologies pour vérifier si il a été vacciné et si non que me recommandez-vous de faire vis-à-vis de ces vaccins ?

La réponse Infovac : voici un petit mémo pour la vaccination de l'immunodéprimé. Pour résumer dans les allogreffes :

Les vaccins vivants (ROR, VZV, FJ) sont contre indiqués pedant les 2 ans qui suivent la greffe voire un peu plus en cas de GVH. Il faut prendre l'avis du médecin spécialiste qui jugera de l'opportunité de faire une sérologie préalable.

Les vaccinations à réaliser en priorité après la greffe sont : la vaccination pneumocoque, la vaccination antigrippal inactivé de la grippe saisonnière et la vaccination Hib.

  • La vaccination pneumocoque à partir de 3 mois post greffe : Prevenar 13 M3-M4-M5 puis Pneumovax 12 mois après la greffe
  • La vaccination grippe à partir de 6 mois post greffe puis tous les ans. La vaccination de l'entourage est recommandée
  • La vaccination Hib à partir de 6 mois en utilisant un vaccin pediatrique Pentavac ou Infanrix quinta à raison de 3 doses administrées à 1 mois d'intervalle suivies d'un rappel 12 mois après la 1ere dose (Un vaccin hexavalent peut également être utilisé 6-7-8 mois après la greffe et un rappel à 18 mois chez l'enfant de moins de 16 ans ou chez le sujet de 16 ans et + avec situation d'exposition à risque)
  • La vaccination meningocoque ACYW et B est également à proposer à partir de 12 mois post greffe avec un rappel à 18 mois

Les patients qui ont bénéficié d'une greffe de cellules souches sont considérés comme naïfs, et doivent recevoir un schéma complet de primovaccination. Les vaccin pediatriques, oui pédiatriques même chez l'adulte sont à privilégier en raison de leur teneur en Ag vaccinaux pour une meilleure sollicitation du système immunitaire.

Pour les patients habitant dans une zone d’endémie de la fièvre jaune, la vaccination contre la fièvre jaune peut être pratiquée après évaluation du rapport bénéfice/risque individuel et au plus tot 24 mois apres la greffe de CSH, en l’absence de traitement immunosuppresseur depuis au moins trois mois et en l'absence de GVH.